Home Catégories Arts-culture Quelques idées reçues en questions

Quelques idées reçues en questions

Quelques idées reçues en questions
1
0

La curiosité peut être un bien vilain défaut. Lorsqu’on ouvre « Les autruches ne mettent pas la tête dans le sable », écrit par John Lloyd et John Mitchinson, les deux auteurs anglais font tout pour qu’il soit difficile de le refermer. Paru en France en octobre 2007, cet ouvrage rassemble les questions que l’on ne pose plus : qu’utilise-t-on pour écrire sur un tableau noir ? Combien de temps dure une journée ? Et celles insolites que l’on n’ose pas poser : les marmottes tuent-elles des gens ? Que boivent les dauphins ? Attention, la réponse n’est jamais aussi évidente qu’il y paraît. On apprend ainsi que chaque jour compte 24 heures et…quelques secondes. Que nos cousins cétacés sont plutôt sobres. Et enfin, que Cendrillon ne portait pas de pantoufle de verre mais de vair.

Mythe brisé ? Non, une rectification. Preuves scientifiques ou historiques à l’appui, les deux écrivains jouent avec les certitudes les plus solidement ancrées, et autres idées reçues. Comme lors d’une conversation entre amis l’humour est partout de rigueur, et on passe d’un sujet à l’autre, sans cohérence apparente. Un livre à déguster comme une boîte de chocolats, en laissant au hasard le choix des surprises. Acceptons que nous ne savons pas grand-chose, et enfin la curiosité se fait vertu.

Les autruches ne mettent pas la tête dans le sable, John Lloyd et John Mitchinson, Editions Dunod, 288 p, 17 euros, traduit de l’anglais par Julien Ramonet.

Commentaires