Home Catégories Arts-culture Mondiale Aliénation

Mondiale Aliénation

Mondiale Aliénation
0
0

On empile les vaches les unes sur les autres, les poulets, les cochons. On pilote les ballets de moissonneuses par hélicoptère lors des récoltes. On répand les pesticides du haut de petits avions… Un poulet rentre par un bout de la chaîne et de l’autre finit dans une boîte… Exit le bon épicier en bas de chez-vous ou les produits de la ferme du coin. Notre nourriture vient des quatre coins du monde et en abondance. Pour elle on rase, on pollue, on met au chômage, on évacue les savoirs traditionnels, on affame des peuples sur leurs propres terres… pour que nous devenions obèses pour pas cher en plus. Ce constat, Erwin Wagenhofer le dresse dans son documentaire « Le marché de la faim » (« We feed the world »), et désormais dans le livre du même nom qui vient compléter l’explication. Saisissant, car d’une façon ou d’une autre, économique ou sanitaire, c’est notre alimentation qui risque bien de nous tuer…

Le Marché de la Faim, Erwin Wagenhofer et Max Annas, Actes Sud, 192 p, 20 euros.

tags:
Commentaires