0

Cocos écolos

0
0

Voir l'image en plus grande Par Julie

La fête de l’Humanité s’est déroulée cette année sous la bannière de l’écologie et du développement durable.

Outre les artistes internationaux comme Roger Hudson, les Babyshambles et bien d’autres, on pouvait croiser dimanche Nicolas Hulot et Bruno Rebelle, invités à l’occasion d’un débat intitulé « Comment répondre au double défi, de la préservation de la planète et du progrès social ? ». De plus les organisateurs avaient convié les associations Ecocup et Voiture and co à participer à l’événement.

Ecocup, c’est une association récente qui a pour but de mettre en place un système de gobelet unique, pour éviter que les emplacements des festivals ou des concerts ne soient jonchés de détritus, notamment de gobelets en plastique. Le principe est simple : on verse une caution de 1 euro pour obtenir un gobelet solide, on le garde (ou on l’échange contre un propre) toute la soirée, puis on le rend, et on récupère sa caution. Pour motiver le public, les stands de la fête de l’Huma proposaient cette année des tarifs de boissons encore plus attractifs, à condition d’être détenteur d’un gobelet Ecocup.

De son côté, Voiture and co, crée il y a plus de 10 ans, se chargeait d’organiser le co-voiturage. Les conducteurs sobres et leurs destinations sont inscrits sur une liste, ceux qui cherchent à se faire ramener consultent la liste ou s’inscrivent comme demandeurs, en indiquant le lieu où ils souhaitent se rendre. Une initiative pratique, sure, sympathique et écologique ! Peu de gobelets au sol et des participants ravis de se faire raccompagner, la prise de conscience écologique à la fête de l’Huma a été un succès pour cette première année.

Voir le reportage : Cocos écolos

Photo: Flickr Nawak92

Commentaires