Home Techno / Sciences Science et éducation Le nouveau cycle solaire tatonne

Le nouveau cycle solaire tatonne

0
0

solar

La faible activité du soleil continue de surprendre.

Le cycle 24 dans lequel se trouve notre étoile n’a pas encore vraiment décollé. Les cycles d’activité solaire durent de 10 à 15 ans: le milieu de cycle est caractérisé par un maximum du flux solaire (en noir dans le graphique) et un maximum de tâches solaires (en rouge). Début et fin de cycle marquent le minimum d’activité.

Le premier cycle de Schwabe date de 1761. Il est ainsi nommé d’après l’astronome amateur allemand qui le premier en fit l’observation vers 1843. Aujourd’hui nous sommes sortis du cycle 23, marqué par une activité intense.  D’une valeur maximum mesurée de 235.1 (voir explication ici), le cycle 24 a débuté en juillet 2008 par une valeur de 65.6. Depuis, bien que timide, la hausse est constante: février 2010 atteint une valeur de 84.7.

Avril et mai s’inscrivent en faux. Le flux et le nombre de tâches est reparti à la baisse: depuis le début de l’année le nombre de spotless days est de 27 au 18 mai. Cette léthargie du soleil amène la Nasa à revoir ses prévisions: le maximum est désormais prévu pour l’été 2013.

L’activité solaire a un impact sur les télécommunications. Forte,  elle occasionne des perturbations radioélectriques sur Terre. Sur le long terme, on associe de courtes périodes glaciaires à des minimums solaires (Minimum de Maunder). Mais les données historiques dont on dispose sont insuffisantes, et la climatologie solaire est une discipline débutante: les mécanismes d’intéraction restent à définir. Il est ainsi bon de rappeler qu’au mois d’avril l’année 2010 est la plus chaude après l’ annus horribilis 1998.

Le soleil sur le blog TerreTv:

Un refroidissement climatique?

Quand le soleil devient froid

Louis-Alexandre Alciator



tags:
Commentaires