Home Techno / Sciences Science et éducation Journée spéciale « Fête de la science » sur Arte le samedi 4 octobre

Journée spéciale « Fête de la science » sur Arte le samedi 4 octobre

Journée spéciale « Fête de la science » sur Arte le samedi 4 octobre
1
0

A l’occasion de « la Fête de la science » qui a lieu du 26 septembre au 19 octobre 2014 dans toute la France, ARTE propose une journée spéciale le samedi 4 octobre. 

Que ce soit sur sa chaîne télévisée, sur le web avec Arte+7, ou lors de projection au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris dans le cadre du Festival International du Film Scientifique PARISCIENCE, Arte a décidé de placer cette journée sous le signe de l’exploration et de la découverte, avec notamment deux belles séries documentaires, l’une au coeur des plus grands ouragans du monde , l’autre à la découverte de glaciers exceptionnels, menacés par le réchauffement climatique, ainsi que deux documentaires consacrés à Stonehenge.

Voici un aperçu du programme concocté par la chaîne.

  • Ouragan, Série documentaire de John Jackson et Andy Byatt – 15h30 / A partir de 15.30 sur Arte +7

En s’appuyant sur les dernières découvertes scientifiques, la série Ouragan montre combien l’homme est impuissant à prévoir les cyclones tropicaux, monstres imprévisibles aux immenses pouvoirs dévastateurs.
Les ouragans comptent parmi les phénomènes les plus puissants sur Terre. Ils peuvent emporter des milliers de vies et causer des millions d’euros de pertes. Au-delà du battage médiatique, ces événements climatiques soulèvent des questions fondamentales pour la société, la nature et notre avenir. Pendant trois ans, les réalisateurs ont filmé les tempêtes les plus dévastatrices au monde (Sandy, Issac, Haiyan…).

Résultat : une série époustouflante éclairée par des scientifiques de renommée mondiale qui détaille les mécanismes et les effets de ces phénomènes meurtriers.

  • Planète glace – Alpes, des glaciers sous haute surveillance (1), Série documentaire de Thierry Berrod / A partir de 10.05 sur Arte +7

Voyage à la découverte des glaciers les plus exceptionnels, qui fondent à un rythme alarmant. Ont-ils encore un avenir ? Le réchauffement climatique condamne les glaciers les plus fragiles à une disparition rapide. En quelques décennies, un grand nombre d’entre eux ont déjà reculé. L’impact économique et géologique de leur disparition sera probablement significatif dans les années à venir. Et l’agonie des premières victimes, à moins de 3 500 mètres d’altitude, est imminente. Vivants, les glaciers ne sont pas des masses immobiles. Ils bougent, et le réchauffement en haute altitude pourrait avoir des répercussions importantes sur leur stabilité. Situés au pied du Mont-Blanc, les glaciers des Alpes comptent parmi les plus sensibles. Destination de milliers de randonneurs et d’alpinistes, souvent proches des villages, ils sont sous haute surveillance.

 

Arte propose également une séance spéciale le 3 octobre avec l’avant-première du premier volet de la série documentaire Les villes du futur.

  • LES VILLES DU FUTUR – LES VILLES NOUVELLES, documentaire de Frédéric Castaignède / Salle 2 / Grand Amphithéâtre – Muséum National d’Histoire naturelle / Jardin des Plantes

Chaque semaine dans le monde, un million de personnes supplémentaires s’installent en ville. À ce rythme, 70 % des êtres humains seront urbains en 2050. Mais à quoi ressemblera la ville de demain ? Quels seront les enjeux sociétaux, politiques, économiques, et environnementaux majeurs ?

En Corée du Sud (Songdo), en Arabie saoudite (King Abdullah Economic City), en Chine (Tianjin Eco-city)… Un peu partout dans le monde émergent des cités futuristes créées de toutes pièces, des villes hyper-connectées, où le citadin peut être partout à la fois, et où les géants des nouvelles technologies testent en grandeur nature leurs systèmes intelligents, sources de fantasmes et parfois de cauchemar orwellien.

Bonne fête de la science sur Arte !

Commentaires