Home Institutionnel L’AFD et le GERES partenaires pour le développement rural en Afghanistan

L’AFD et le GERES partenaires pour le développement rural en Afghanistan

L’AFD et le GERES partenaires pour le développement rural en Afghanistan
1
0

Le 18 septembre 2013 – L’Agence Française de Développement (AFD), représentée par Grégory Clemente . www.afd.fr et l’ONG GERES, www.geres.eu , représentée par Alain Guinebault ont signé le 18 septembre dernier, avec Jean-Michel Marlaud, Ambassadeur de France en Afghanistan, une convention de financement à hauteur de 10 millions d’euros pour mener, pendant quatre ans, un programme de développement rural au centre de l’Afghanistan.

Ce programme doit permettre l’amélioration des conditions de vie dans une des zones les plus pauvres de
l’Afghanistan (provinces de Bamyan et de Wardak) en ciblant les pratiques agricoles, l’habitat, l’efficacité
énergétique et la gestion communautaire des ressources naturelles.
Les autorités de Bamyan et de Wardak présideront le comité de pilotage du projet tandis que les actions
prévues seront coordonnées et mises en œuvre par les ONG françaises : GERES, MADERA et SOLIDARITES
INTERNATIONAL. Le projet propose ainsi une approche équilibrée entre la supervision par les autorités
gouvernementales afghanes et la valorisation du savoir-faire et de la connaissance du terrain des ONG
françaises, implantées sur place depuis de nombreuses années.
Une phase d’étude s’appuyant sur une méthodologie d’analyse des vulnérabilités aux changements
climatiques développée par le GERES, permettra un prisme commun de lecture aux différentes
thématiques concernées par le programme.
Les régions du centre de l’Afghanistan présentent un territoire de haute montagne enclavé, au climat
rude et traversé par une crise écologique qui affecte les ressources naturelles essentielles pour la survie
et la reproduction de l’économie agricole. Cette crise trouve ses origines dans l’accentuation de la
variabilité climatique mais aussi dans les pratiques humaines générant une surexploitation de ressources
rares et communes que sont les pâturages d’altitude et l’eau. Apporter des solutions aux conflits d’usage
qui marquent cette région et contribuer à l’inflexion de la dégradation des ressources naturelles est
essentiel pour les conditions de vie des populations de ces régions qui compte parmi les plus vulnérables
du pays.

Commentaires