Home Institutionnel Developpement durable Développement durable en entreprise, les salariés veulent du concret !

Développement durable en entreprise, les salariés veulent du concret !

Développement durable en entreprise, les salariés veulent du concret !
27
1

ademeweb

terra21

Communiqué de presse de l’ADEME et de Terra 21


De plus en plus de chefs d’entreprise souhaitent intégrer la dimension de développement durable dans leur stratégie. Qu’en est-il des salariés sans qui rien n’est possible ? Terra 21 et l’ADEME apportent des éléments de réponse grâce à une étude menée auprès de 1 762 personnes entre mai et juillet 2009.

Si 76 % des français déclarent mieux prendre en compte le développement durable (enquête IFOP), qu’en est-il de ces même français dans leur cadre professionnel ? La mobilisation de chacun dans l’entreprise est le principal moteur d’une stratégie de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), qui ne peut se limiter à une question de technique, de savoir?faire. La motivation et la mobilisation de tous sont la garantie de réussite nécessaire à toute démarche développement durable. L’étude a pour objectif de fournir aux personnes en charge d’initiatives internes quelques éléments de réflexion complémentaires pour concrétiser des actions avec les salariés.

Initiatives phares :
Parmi 8 propositions d’initiatives en faveur du développement durable dans leur entreprise, les participants de l’étude placent en initiatives prioritaires l’optimisation des déchets (27 %) et celle des consommations d’énergies / des ressources naturelles (20 %), loin devant les achats, les actions de solidarité ou même la mobilité douce. Ces deux propositions reflètent ce que les participants sont habitués à faire à titre personnel et qu’ils souhaitent voir être mis en place sur leur lieu de travail.


Les principaux freins et leviers :
Les salariés interrogés souhaitent à 31,88 % que le projet soit crédible, concret et pas théorique. Les propositions telles que la participation éventuelle de clients, fournisseurs ou concurrents ou l’implication de la hiérarchie n’est pas une priorité. Le temps des déclarations de bonnes intentions s’achève, les salariés exigent une réalité opérationnelle plus pragmatique.
86 % des personnes ayant accepté de participer à l’étude se déclarent prêtes à s’impliquer activement dans une démarche de développement durable. Cette adhésion est générale et concerne toutes les tranches d’âge, tous les types d’entreprises et secteurs d’activités. Toutefois, la quantité de répondants indiquant « avoir une bonne perception du développement durable » diminue pour atteindre 70 % et chute encore lorsqu’on leur demande s’ils « s’estiment suffisamment informés » (65 %).

En conclusion, les salariés revendiquent responsabilité et implication sur le sujet, mais aussi plus d’informations. Il s’agit d’un message résolument optimiste qui doit convaincre les dirigeants, du moins ceux qui ne le sont pas encore, de se lancer, d’oser le développement durable aux côtés de leurs salariés.

La synthèse de l’étude est téléchargeable sur www.terra21.fr et sur le blog de l’ADEME Pays de la Loire.

Commentaires