Home Insolite Quand l’art dénonce la consommation excessive de papier

Quand l’art dénonce la consommation excessive de papier

1
0

Par Vincent Girard

monoculture-1A l’occasion de la 6ème semaine internationale contre les monocultures d’arbres, les associations Les Amis de la Terre Paris et RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire) invitent les artistes Barbara Hashimoto et Andrew
Chartier à l’Espace Krajcberg du Musée du Montparnasse.  Cette rencontre entre art et écologie aura lieu le samedi 26 septembre 2009, et aura pour objectif de dénoncer la consommation excessive de papier par la publicité.

Tout autour de la collection permanente de l’Espace Krajcberg, Barbara Hashimoto, artiste américaine, composera le 26 septembre une oeuvre à l’aide d’imprimés publicitaires broyés. Barbara Hashimoto a déjà fait cette expérience à partir des courriers publicitaires reçus par un cabinet d’architectes de Chicago pendant un an. L’oeuvre du 26 septembre donnera à voir aux Parisiens la montagne de papiers qui arrivent tous les jours dans leur boites aux lettres sans qu’ils aient sollicité quoi que ce soit.

La déforestation génère 20% des gaz à effet de serre de la planète

monocultureD’autres artistes exposeront également leurs œuvres à l’Espace Krajcberg, comme Andrew Chartier, artiste québecois qui exposera sa machine distributrice d’arbres. Cette machine a comme particularité de remettre à celui qui l’utilise, une pousse d’arbre à replanter, en échange d’un morceau de papier.

Pour rappel, l’industrie papetière française utilise environ 60 % de papiers et cartons recyclés et 40 % de fibres de cellulose « neuves » principalement extraites du bois : c’est ce que l’on appelle la pâte à papier. Pour fabriquer une tonne de papier, il faut environ 10 arbres. Le bois peut provenir de forêts primaires boréales ou tropicales et aussi d’immenses plantations d’arbres à croissance rapide qui remplacent des écosystèmes très riches, au point que les Amis de la Terre Brésil ou Costa Rica les comparent à des « déserts verts ».

Chaque année entre 13 et 14 millions d’hectares de forêts disparaissent dans le monde. La destruction de ces forêts menace la vie de 350 millions de personnes et entraîne une érosion irréversible de la biodiversité. Cette déforestation génère aussi aujourd’hui 20% des gaz à effet de serre, soit autant que les émissions produites par les transports.

Pour en savoir plus :

Site du Musée du Montparnasse

Regardez sur TerreTv :

Le reportage sur Up2green, qui permet d’allier achats sur Internet et reforestation

Le documentaire « Les pionniers de l’Amazonie »

Commentaires