En dirigeable au pôle Nord

En dirigeable au pôle Nord
0
0

L’année prochaine, une expédition française va parcourir l’océan Artique en dirigeable afin de mesurer en 3 dimensions l’épaisseur de la couche de glace au pôle Nord. Parallélement, les scientifiques vont tenter de localiser ce pôle nord magnétique, qui se déplace à raison d’une quarantaine de km par an. L’atout du dirigeable est qu’il offre une autonomie supérieure à un hélicoptère Un prototype similaire est utilisé en Russie pour surveiller l’état des lignes à hautes tensions. Ce mode de locomotion est inspiré de la traversée de l’océan Arctique en dirigeable (1926), par Roald Amundsen, explorateur norvégien.

Commentaires