Home Biodiversité Agriculture De plus en plus de particuliers cultivent leur terrain
0

De plus en plus de particuliers cultivent leur terrain

De plus en plus de particuliers cultivent leur terrain
0
0

Face à la crise écologique majeure qui menace l’humanité, les solutions écologiques sont nombreuses et beaucoup peuvent être appliqués simplement par les particuliers. La plupart de ces solutions impliquent une diminution de l’empreinte carbone, notamment en mangeant ce qui a été cultivé près de chez soi. Alors, quoi de plus près de chez soi que son propre jardin ?

Du potager à la permaculture

Les potagers personnels reviennent à la mode et de plus en plus de ménages français en installent un dans leur jardin. L’essor de cette pratique est accompagné et favorisé par l’éveil d’une conscience collective et une perte de confiance généralisée envers les grandes enseignes de l’industrie agroalimentaire, notamment à cause de l’usage excessif de pesticides.

Cette nouvelle tendance à vouloir cultiver soi-même sa nourriture pousse beaucoup de particuliers à s’intéresser à un mode de production agricole de plus en plus populaire : la permaculture. Le principe est assez simple et repose sur la collaboration entre les espèces cultivées pour augmenter l’espace de plantation et diminuer les efforts nécessaires.

Ce principe va pousser les apprentis jardiniers à planter ensemble deux plantes complémentaires dont l’une va repousser les parasites de l’autre pendant que l’autre apporte de l’ombre à l’une. Ce concept de synergie peut aussi s’appliquer aux animaux. Des oies libres, par exemple, en petit nombre, vont permettre de désherber gratuitement et sans le moindre effort.

Quelles sont les fournitures nécessaires

Beaucoup de personnes qui se lancent dans la plantation d’un potager, en permaculture ou non, occupent des emplois bien éloignés du monde agricole. Ils n’ont donc pas toujours le temps de pousser l’expérience jusqu’au bout.

En revanche, de plus en plus de particuliers finissent, à force d’efforts et de persévérance à obtenir un potager viable qui nécessite alors certaines fournitures, comme celles qu’il est possible de trouver sur Rototec, par exemple.

Ces fournitures peuvent être aussi basiques qu’une simple brouette, jusqu’à la citerne et la cuve d’engrais qui peuvent devenir très utiles si vous avez suffisamment de terrain pour agrandir votre potager. L’agriculture, même pratiquée par un amateur, peut rapidement devenir très productive avec un peu de matériel.

L’impact écologique de l’agriculture

De plus en plus de gens en prennent conscience, mais l’agriculture et l’élevage ont un très gros impact sur le dérèglement climatique. D’abord, évidemment à cause des pesticides, mais ensuite aussi à cause de la nécessité de transporter les aliments jusqu’aux supermarchés.

Enfin, la consommation de viande est également un problème environnemental de taille et d’après une étude menée par l’université d’Oxford et publiée dans le magazine Science du 1er juin 2018, cesser d’en consommer permettrait de réduire sa production personnelle de gaz à effet de serre de 73% !

Commentaires